Une année dans la douceur du coton

photo coton

« Le bonheur n’est pas une grosse belle pierre précieuse qu’il est impossible de trouver, que l’on cherche, mais sans espérance. Point du tout, le bonheur, c’est une mosaïque composée de mille petites pierres qui, séparément et par elles-mêmes, ont peu de valeur, mais qui réunies avec art, forment un dessin gracieux. »

Madame de Girardin, Lettres parisiennes, 1837

 

Pour trouver le bonheur, vous l’aurez compris, il faut parfois se contenter de plusieurs petites joies réunies. Et je pense qu’il en est de même pour une vie de couple heureuse et épanouie.

Une année vient de s’écouler, et nous fêtons, en ce joli mois de septembre et avec une certaine nostalgie, nos premières noces, nos noces de coton. Cette année fût remplie d’émotions, d’amour, de petits bonheurs partagés. Cette année, nous avons eu la joie d’accueillir une jolie petite fille. Une petite chipie bien cachée dans mon ventre, le jour de notre mariage. Quelle surprise lorsque nous l’avons appris, mais surtout quel grand bonheur.
Aujourd’hui 365 jours ont défilés, une naissance nous a émerveillé, des travaux dans la joie et la poussière nous avons entamé, une nouvelle vie à 5 nous avons commencé, un quotidien nous avons dû organisé bref une nouvelle vie de jeunes mariés grâce à laquelle nous sommes comblés.
Vous l’aurez compris, nous sommes encore sur notre petit nuage. Je n’irai pas jusqu’à dire que nous vivons dans le monde des bisounours, car il ne faut pas se leurrer avec nos deux caractères bien trempés l’ambiance à la maison est assurée.
Dans notre petite famille, nous ne sommes pas du genre à garder les choses pour nous, ici on se dit tout, on se frites, (pas aux sens figuré, hein !), ici quand on a quelque chose à se dire, on ne passe pas par quatre chemins. Vous pouvez donc vous imaginer, l’ambiance calme et sereine qu’il reigne chez nous certains soirs… Malgrés tout, on s’aime d’amour fou, et on espère que la franchise nous aidera a traverser tous les pièges de la vie.
Cette année fût un peu comme le coton de nos noces, douce mais un peu sauvage, légère et véritable.

L’an prochain nous fêterons nos noces de cuir, je vous laisse imaginer…

Sur ces belles paroles, je vous quitte car je vais de ce pas embrasser mon homme, mon mari, mon chéri et lui souhaiter une belle et douce nuit voir plus si affinité, mais pour cela vous n’êtes pas conviés…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

N'hésitez pas à me laisser vos commentaires !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s