Mon terrible two, tu me fais peur !

20141027_102145~2

Je me souviens encore de toi, tout fragile et tout petit, le jour de ta naissance.  Puis, tu as grandi , du nourrisson, tu es devenu un grand bébé et aujourd’hui à 2 ans et 3 mois, tu es devenu un petit gars, charmant, plein de vie, toujours à rire, et à faire le clown !

Oui, mais ! Car il y a un mais, le cap du « terrible two » ne t’as pas épargné ! Tu prends désormais conscience du pouvoir que tu as sur nous, parfois nous ne te reconnaissons plus, tes colères sont souvent difficiles à comprendre et nous laissent perplexes.

Par exemple, quand le chien n’a pas voulu finir sa gamelle, tu fais une colère, ton petit train à déraillé, tu as cassé la mine de ton crayon, je n’ai pas colorié à l’endroit précis où tu aurais voulu, ton pull ne te plaît pas, il manque une céréale dans ton bol, ta biscotte s’est brisée il n’y a plus chuggington en replay et j’en passe, tu fais une colère !

Tu es dans une période où tu testes tout : notre patience, de nouveaux jeux, et ta capacité à être un super héros !

Oui, je suis aujourd’hui sûre de ce que j’avance, tu crois être un super héros !

Sauf, que je suis désolé de te l’annoncer : – Non, non, non tu n’en es pas un ! (et vlan, une colère !)

Pourtant tu veux tout faire comme lui, ce super héros, et moi ça me fait franchement flipper !

Tu files te balader dans le quartier si j’ai le malheur d’oublier les clefs sur la porte.

Tu montes et descends seul de ta chaise haute, en t’agrippant aux barreaux de celle-ci.

Tu grimpes sur les poignées des tiroirs, pour te hisser sur le plan de travail de la cuisine, comme Spiderman, mais sans la toile !

Tu investis le dossier du canapé tel un plongeoir duquel tu te lances en criant : – « Sauuuuuuute » !

Tu escalades, tout ce qui est escaladable, sans aucune peur, ni hésitation !

Tu as un goût tout particulier pour les découvertes pas très ragoûtantes, comme te brosser les cheveux avec le balai des toilettes, te laver le visage avec l’eau de la cuvette, je crois bien que tu es « en mode kiffe » des « water closet » !

Tu aimes faire du cheval sur le dos de ta petite soeur (qui n’a que 5 mois), tu adores lui gratter ses croûtes de lait, tu montes sur le chien, et tire les cheveux de ta grande sœur.

Je vous vois déjà dire : – « Mais c’est quoi cette mauvaise mère qui ne surveille pas son fils ?  »

Je peux vous assurer, qu’il arrive à faire tout cela, malgré ma surveillance intensive, depuis qu’il sait marcher !

Il tombe, se fait mal, mais se relève dans la seconde. Le souvenir de la chute arrive au cerveau, mais repart comme il est arrivé. Il attrape tout, n’a peur de rien ! Prend des risques, mais ne s’en rend pas compte.

Et moi je suis là, à retenir ma respiration.  J’ai beau l’en empêcher, gronder, parce qu’il faut bien, qu’il apprenne à vivre et accepter la frustration (discours de psy, bonjour) ! Mais rien n’y fait, il recommence de plus belle !

Mon cœur de maman palpite ! D’amour mais de peur aussi !

Il paraît que cette étape du « terrible two »  est importante pour l’enfant…

Il paraît que les parents s’en sortent…

Il paraît que les supers héros n’existent pas… En êtes-vous bien sûre ?

20140613_104043-2~3

Rendez-vous sur Hellocoton !</span

Publicités

2 réflexions sur “Mon terrible two, tu me fais peur !

  1. oh la la j’ai le même avec seulement quelques mois de plus. A partir du moment où il est debout c’est fini il faut avoir un œil ou une oreille tendue en permanence. Il joue avec tout, ramasse tout quand il est dehors, va voir tout le monde, cours dans les magasins, crie, hurle et se couche au sol dès que je lui dis de faire quelque chose. Il vole les jouets des mains de son frère de 9 mois. Il joue sur la cuisinière, avec la machine à laver, le sèche-linge, la serpillère. L’autre jour il a même été récupéré un truc dans la poubelle pour le manger. Ses mains sont partout dans les magasins. Moi je dirais c’est « l’horrible two »! Au secours!

    • Oui on aurait pu dire « horrible two » c est clair ! Après j avoue qu’ à côtés de ça c est un amour et il nous fait bien rire ❤ il grimpe sur sa sœur mais lui fait plein de câlin, la couvre pour ne pas qu’ elle est froid. Il range ses jouets, regarde si nous n avons pas de bobos et souffle dessus si nous en avons 😉 bref heureusement que le terrible two n est pas là tout le temps !

N'hésitez pas à me laisser vos commentaires !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s