Ces derniers instants manqués

cropped-20131031_173318-11.jpg

Tu es partie si vite ! Sans nous préparer sans que nous nous en doutions. Un soir d’août, tu as rejoint ton mari, ta fille, et toutes les personnes chères à ton cœur. Tu n’as pas voulu nous voir une semaine auparavant, peut-être pour ne pas avoir trop de mal, peut-être pour ne pas avoir à regretter, peut-être pour ne pas culpabiliser.

Tu es partie sans le voir, sans le connaître. Cela me fait mal au cœur, mal au plus profond de moi, car tu n’as pas pu rencontrer la chaire de ma chaire, tout juste venu au monde au moment où toi tu quittais le nôtre. Tu n’as pas rencontrer mon bébé, tu ne l’as pas souhaité. Sa venue s’est faite presque en même temps que ton départ.. Serait-ce un signe, lui as-tu cédé ta place ? En tout cas, toutes ces questions restent en suspens, toutes ces questions me travaillent. Comment aurais-tu réagis ? Comment l’aurais-tu regardé ? Aurais-tu pleuré ? M’aurais-tu embrassé ? L’aurais-tu embrassé ? Tu me manques tant, J’aurai tant aimé partager ce moment avec toi… Ce dernier moment…

Mamie, je trouve aujourd’hui les mots, à ce qui me fait mal, à ce qui me tracasse. Je n’ai pas pu te dire au revoir, je n’ai pas été à tes côtés …

Toutes ces choses que je ne t’ai pas dites, que tu as été ma deuxième maman, que tu m’as appris tellement de choses, que je t’aimais tout simplement. J’aurais  voulu t’embrasser, te serrer dans mes bras, encore une fois…

Je garde en moi tant de choses de toi. Ta façon de montrer ton amour avec tes câlins et ta douceur. Tes sourires, tes regards taquins, ta complicité avec nous et ton mari. Ton humour tellement décalé pour une grand-mère, ta joie de vivre. Mais surtout tous ces souvenirs que tu m’as confiés. L’ histoires de ta vie que tu m’as racontée, avec tes rires mais aussi tes pleurs. De tes meilleurs souvenirs aux pires. Avec toi, j’ai compris que l’Amour est le plus grand des cadeaux, et que rien ne peut égaler l’Amour d’une mère et d’une femme.

Malgré ce dernier au revoir, que je n’ai pas pu avoir, je pense souvent à toi, comme si tu étais toujours là. Mais tu me manques tant, malgré tout …

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Une réflexion sur “Ces derniers instants manqués

  1. Joli texte mais voilà une des raisons pour lesquelles je suis biographe : pour laisser son témoignage, pour dire sa vie, pour dire l’amour, … Et je me suis spécialisée biographe pour bébé jusqu’à sa naissance. J’ai envie de partager avec vous mon coeur de métier : une première mondiale !
    Bienvenue sur ma page Facebook « Mots’Art by Martignac » https://www.facebook.com/pages/MotsArt-by-Martignac/776053352419038?fref=ts et sur mon site : http://www.motsart.fr
    Mes enfants sont grands aujourd’hui mais je suis toujours attentive au bébé !
    C’est parce que son coeur n’a pas appris à battre tout seul qu’il faut raconter à son bébé l’histoire de sa vie jusqu’à sa naissance.
    On me raconte et j’écris sa toute première biographie jusqu’à sa naissance, sa toute première histoire d’amour … celle de ses parents !
    Et surtout ne jamais attendre qu’il soit … trop tard …

N'hésitez pas à me laisser vos commentaires !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s