Tous ces conseils dont on se passerait bien !

thU57L6WEK

Ah ! La grossesse et toute cette bienveillance ! Toutes ces petites attentions et tous ces conseils ! Mais que les gens sont prévenants !

Oui mais parfois il y a de quoi en rire, ou à en pleurer !

Aujourd’hui je voulais vous parler de tous les conseils ou autres réflexions que j’ai reçu ou entendu pendant mes grossesses, des plus farfelus aux plus drôles en passant par les plus énervants.

Le tout premier, je dirai celui qui revient le plus fréquemment et que toutes les futures mères on déjà entendus :

– « Mais vas-y mange, tu sais, tu dois manger pour deux !  » Mais bien sûr, et le cul d’hippopotame, c’est vous qui allez vous le traîner, après ? et puis franchement, manger pour deux ? C’est une blague ? vous avez vu le gabarie de l’ être qui loge à l’intérieur de moi ? c’est pas un rugbyman non plus ! c’est un bébé ! Donc non je ne mangerai pas pour deux et non je finirai pas l’assiette que vous m’avez resservi sans mon consentement ! Mais quelle mère indigne je suis !

En deuxième, une réflexion : « Mais celui-là aussi tu vas l’allaiter ? » Bin non quelle idée, j’ai du lait dans mes deux gros lolos mais c’est uniquement pour nourrir les poules de ma grand-mère certainement pas pour nourrir mon enfant ! Non, je vais lui donner du lait en poudre bien beurk avec plein d’aluminium dedans, ce sera tellement meilleur pour lui ! Non mais enfin, la nature m’offre la chance de pouvoir nourrir mon bébé alors bien sûr que je vais l’allaiter et plutôt deux fois qu’une !

En troisième encore une petite réflexion du genre :  » Mais celui-là aussi tu vas le porter dans tes echarpes ?  » Mais ma ptite dame, oui oui je vais le porter ! Mon dernier à été porté et ce fût que du bonheur (petit rappel de circonstance https://lutinsinlove.wordpress.com/2014/01/26/pourquoi-je-suis-fan-de-portage-bebe/) , l’avoir contre soi, l’apaiser quand il en avait besoin, le mettre en confiance, prolonger cette vie utérine dans laquelle il a vécu 9 mois, pouvoir m’occuper de tout le reste sans avoir à le faire pleurer, c’est tellement plus simple et plus confortable. Oui je porterais car j’aime ça et que mes enfants aussi ! Et non, il ne va pas s’étouffer, ne vous inquiétez pas !

En quatrième position,  » Vas – y trinque avec nous, ce n’est pas un petit verre qui fera pas du mal au bébé ! (là, je sais que beaucoup de personnes vont se reconnaître, alors petit clin d’œil si vous me lisez, je vous aime quand même, hein !) Alors, oui c’est certain un verre d’alcool pendant la grossesse c’est raisonnable, le problème c’est que si j’avais trinqué à chaque fois qu’on m’a dit cette phrase, je pense que j’aurai bu quand même pas mal ! et franchement quand je vois l’état de ma mère, après avoir bu « un » verre d’alcool (maman si tu me lis, ne sois pas fâché) bin je me dis, l’effet sur un fœtus : bonjour les dégâts ! Donc franchement, je pense que l’on peut faire un effort, pendant neuf mois. Parfois j’avoue que trinquer avec les autres et sentir en moi l’ivresse de l’alcool aurait été sympa mais ne vous en faites pas, je n’ai ressenti aucun tremblement pendant les apéros !

En cinquième place, et c’est un de mes préférés !  » Ne reste pas trop longtemps debout ! on ne sait jamais, bébé pourrait sortir !?§?! » Alors là, que dire ? je suis sur ma fin avec ce conseil ! A vrai dire je ne sais pas quoi répondre… Parfois les gens on une imagination très fertile et moi un utérus qui passera pas le contrôle technique !

En numéro six (celui là, on ne me l’a pas dit mais je l’ai entendu ) Tu sais au moment de l’accouchement, tu vas perdre un os… je vous laisse réfléchir tranquillement à ce numéro six, mais pas trop, hein , ca fume !

En septième position : « les brulures d’estomac ? ne t’en fais pas, c’est parce que ton bébé aura beaucoup de cheveux » … Certes mes enfants étaient très chevelu à la naissance mais physiologiquement parlant ce n’est tout simplement pas possible… (et oui c’est une légende, désolé d’en décevoir certaines) Explication : La grossesse entraîne un grand nombre de modifications dans l’organisme. Les hormones assouplissent les tissus et les muscles pour que bébé ait suffisamment de place. Ainsi, le sphincter situé à la sortie de l’œsophage perd de sa tonicité et il arrive que du contenu gastrique acide remonte dans l’œsophage et provoque des brûlures d’estomac.

Voila, je suis sure que vous aussi vous en connaissez plein des conseils inoubliables alors n’hésitez pas à les partager avec moi !

En tout cas chaque grossesse reste toujours pour moi,  un moment magique, et il est vrai que certaines personnes m’ont bien fait sourire… La bienveillance entraîne parfois, un manque de tact mais cela reste finalement toujours touchant.

 

Je suis toujours en mode compétitrice su famili, alors venez me soutenir !

http://www.famili.fr/sap/blogparents/entrant/423358

 

 

 

 

 

 

Publicités

Pourquoi je suis fan de portage bébé !

 

2012-09-05 14.57.11

Vous l’aurez compris, je suis fan de portage et qui plus est physiologique. J’ai découvert le portage pour mon deuxième bébé et je suis devenue accros !

Cette article n’a pas pour but de vous convaincre. Mais si je vous donne envie tant mieux 😉

De tout temps, les bébés ont été portés. Selon les civilisations de différentes façon.

Pour moi, un bébé a besoin d’être porté. En effet si le bébé n’est pas capable de tenir tout seul, ce n’est à mon avis pas un hasard. Il a besoin de sa mère et d’un lien rapproché. Le portage en fait partit. Je ne pense pas que porter beaucoup son bébé soit une mauvaise habitude ou une façon de le « gâter » mais plutôt un acte d’amour et une façon de lui donner confiance en lui.

Un bébé porté est un bébé qui s’adapte plus facilement à sa nouvelle vie « terrestre », car après avoir passé neuf mois dans le ventre de sa mère, et se retrouver soudain « à l’extérieur », quel chamboulement pour ce tout petit ! Et quel chamboulement pour nous, mamans, également…

Un bébé a donc besoin dans les premiers mois de sa vie d’un contact rapproché et de la chaleur de sa mère. Et en plus qu’elle plaisir immense d’avoir son tout petit contre soi, de le sentir calme et apaisé !

Mon loulou a toujours adoré être porté que ce soit pour une balade ou une séance câlin avec maman ou papa. Et je ne vous parle pas du côtés pratique de la chose ! En effet les premières semaines bébé demande beaucoup d’attention mais les tâches du quotidien elles, sont toujours là. J’avoue avoir passé l’aspirateur (et je vous assure loulou dormait dans l’écharpe), fait la vaisselle, du rangement. J’ai pu également m’occuper de ma grande fille et avec mon amoureux nous sommes même allés au restaurant. Tout ça avec mon petit calme et serein dans mon écharpe tout contre mon cœur.

Mon fils n’est pas devenu plus demandeur que ça par la suite. Aujourd’hui, à 18 mois, il ne réclame pas plus que ça les bras. Il sait s’occuper seul, et n’est pas collé à moi comme l’aurai pu dire certaines personnes : du genre « ton fils ne va plus te lâcher, il sera trop gâté.. et j’en passe.

J’avais un peu peur du regard des autres mais non au contraire, tout le monde venait voir à qui était ce petit bout de nez qui dépassait et tous constataient que ce petit loulou était vraiment bien; et je ne vous parle de moi qui était aux anges.

Pour moi, c’est un réel plaisir. Et je suis contente d’avoir pu faire découvrir à mon homme le bonheur du portage. Car je vous assure qu’au début il n’était pas convaincu.

Je suis donc ravie d’avoir découvert le portage, et suis impatiente de voir arrivée la petite sœur pour pouvoir à nouveau en profiter.

portagebb

http://www.famili.fr/sap/blogparents/entrant/423358