Vis ma vie d’infirmière

vis ma vie d'infirmière

Voici pour vous et en avant première (si, si!), le déroulement de ma journée d’infirmière de A à Z. Avec de l’humour et des points positifs, ne vous inquiétez pas !

5h37 : J’ émerge doucement, j’ai été réveillée 6 fois, 4 fois pour un suicide de tétine par dessus le lit à barreau de ma fille, une fois pour un cauchemar de mon fils, une fois par les ronflements de mon homme. Je suis fraîche comme la rosée du matin ou la gueule du voisin sortant du bistrot. Je cherche mes fringues à tâtons, en essayant de ne pas réveiller l’homme qui grogne dans son sommeil. Je me prend le coin du lit dans le genou gauche et le coin du bureau dans le flanc droit, la journée commence bien.

5h42 : Direction la salle de bain, pfiou ! Va falloir faire quelque chose avec ce visage, ça va pas être de la tarte !

5h58 : le café coule, je prépare mon tup de soupe, mon yaourt, une mandarine, un véritable repas gastronomique m’attend ce midi !

6h02 : J’enfile, mes gants, mon bonnet, ma doudoune, il fait froid, j’ai pas envie, mais bon quand faut y aller, faut y aller ! Mon carrosse m’attend, mais que vois-je !! Oh non, le pare-brise est gelé, il va falloir gratter !

6h09 : Le chauffage à fond, je traverse une forêt, PUT… de sanglier !!! Je l’évite de justesse , manquait plus qu’il vienne embrasser ma douce Citroën !!

6h25 : J’arrive au boulot, j’enfile une tenue blanche super sexy, (comment-ça, vous ne me croyez pas ?), ma magnifique paire de chaussure ornée de dessin style jungle amazonienne (histoire de mettre un peu de funky, dans ma tenue). Je m’équipe de mon stylo 4 couleurs, mon ciseau, ma pince cochère, ma montre, mon pass, un tampax (sait-on jamais !) et c’est parti !

6h32 : J’ouvre la porte de l’infirmerie, et je découvre ma collègue de nuit, cernée jusqu’à par terre, les yeux brillants, le menton tombant, genre phacochère prêt à attaquer l’ennemi, je me dis que la nuit n’a pas été terrible.

Je prend une chaise sans faire trop de bruit, je ne veux pas qu’elle me morde !

Elle me sourit (ouf), je respire, elle commence les transmissions, je dégaine mon 4 couleurs, attention ça va chauffer !

6h52:Les aides soignantes arrivent, ma collègue infirmière aussi, j’espère qu’elles ont bien dormi et qu’elles sont d’attaque !

7h00 : Cramponnée à mon magnifique chariot tous terrains, direction assistée, jantes chromées, pneus alpins, je m’enfonce dans le couloir du 3ème étage. J’allume en même temps toutes les lumières, des fois qu’un dangereux patient déguisé en pingouins me saute dessus.

7h05 : J’entre dans la chambre de Mme Intel, je m’approche, quelques formules de politesse et une petite blague au passage, (oui, je suis une infirmière comique), je me rapproche un peu plus, seringue à la main, le regard piquant,elle me regarde, je la regarde, elle fait mine de regarder sa voisine… Non c’est bien pour elle, elle plisse les yeux, me dévisage, tourne la tête, remonte son drap jusqu’au nez, puis jusqu’au front… Bon et bien c’est pas gagné ! Après moultes négociations, elle accepte, moyennant un rencard avec le médecin chef… . J’enchaîne les chambres, les bonjours, les sourires, les grimaces ou les regards accusateurs.

8h50 : ma tournée est terminée.

8h52 : je souffle.

8h53 : nettoyage de mon chariot étoilé, préparation du programme de la matinée.

9h00 : le médecin arrive, je le regarde, il me regarde, il ne me postillonne pas dessus, ne me crie pas dessus, ces traits ont l’air détendus,il a l’air de bonne humeur, finalement la journée ne s’annonce pas trop mal.

9h15 :Une sonnette d’urgence retentit, je cours, manque de m’étaler sur le sol mouillé et lavé par une ASH, qui me houspille « Elle peut pas faire attention, non !! Elle a pas vu que c’était mouillé !! » j’arrive dans la chambre 7, Mme Intel vient de tomber des toilettes, les fesses coincées, entre les toilettes et le mur, il me faut de l’aide.

Ma collègue arrive, on tente un sauvetage digne de Alerte à Malibu sans le maillot de bain ni Pamela Anderson. On arrive tant bien que mal à redresser la ptite dame, ouille mon dos, j’ai mal !

Mme Intel recouchée, nous nous assurons qu’elle n’a rien de casser, que tout va bien. Elle est pleine d’humour et moi pleine d’excréments sur ma blouse, Mme Intel a été surprise dans sa chute en plein délestage !

Je me regarde, ma collègue me regarde, on part dans un fou rire, Mme Intel nous suit. Le médecin rentre dans la chambre, me regarde, je le regarde, il se moque !

9h50 : Changement de tenue et pause café bien méritée.

10h15: On enchaîne les pansements, perfusions, glycémies, et autres soins.

10h50 : Retour de visites du médecin, j’essaye de déchiffrer son écriture, à coup de clignement des yeux et de froncement des sourcils. Je me dis qu’il faut que j’investisse dans une loupe ou un décodeur à médecin.

11h15 : Nouvelle tournée, armée de mon carrosse à 4 roues. L’ASH, me regarde avec un regard assassin, je la contourne, j’entends un grognement, je n’ose pas me retourner, je trace tout droit au fond du couloir.

12h : Tournée terminée. L’admission vient d’arriver.

Je me prépare psychologiquement, je viens de lire son dossier d’admission, on va bien rigoler (ou pas…).

12h08 : Je frappe à la porte. J’attends une réponse, rien… Je frappe à nouveau, toujours rien. Bon, je décide de rentrer. Salue la ptite dame. Elle ne me répond pas. Je la salue un peu plus fort. Ah ça y est, une réaction. Madame Machin est en fait sourde comme un pot ! J’effectue mon recueil de données, questionne la dame, je l’inspecte sous toutes ses coutures, lui fait un électro-cardiogramme, je ne la trouve finalement pas trop mal. Par contre il va vraiment falloir que je m’achète un porte voix.

13h10 : J’ai faim, mon estomac entame la 38 ème symphonie de Mozart, il est temps d’attaquer mon menu gastro(nomique).

13h30 : Arrivée de l’équipe d’après-midi, on se dit que la quille n’est plus très loin !

13h36 : Tout le monde est là ? C’est bon ? On peut commencer les transmissions ? Heu, Jeannine ? Tu raconteras ton week-end à Maryvonne plus tard, merci !

C’est pas tout ça mais, j’irais bien faire un ptit roupillon avant de chercher mes monstres à la crèche. Plus vite je fini, plus vite je suis dans mon lit !

14h28 : J’adresse un dernier aurevoir  de la main à mes collègues, j’arrive dans les vestiaires, retrouve mes vêtements, mes bottes de neiges, mes gants, ma doudoune, mon bonnet. Je suis parée, j’arrive à ma voiture, je regarde le pare-brise, il me regarde, je dois le gratter, il m’énerve !

14h59 : J’arrive chez moi, je me déshabille, je regarde mon lit, je lui sourit, je m’emmitoufle sous la couette, je remonte le drap sur mon nez, mon front, c’est bon, tellement bon, ahhhh……

15h03 : Le téléphone sonne…..

Je tiens à préciser que tout est à prendre au second degré, avec beaucoup d’humour ! J’aime mon métier, malgré ses inconvénients. Je ne m’ennuie jamais et ça c’est juste un sacré point positif !

articlepublic3a9sobusygirls

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Projet 52 #6 : Motifs

Sixième semaine du projet 52 (proposé par Milie du blog C’est quoi ce bruit).

motif liberty

Cette semaine le thème est Motifs !

Pour ce nouveau thème, une évidence pour moi : le motif « liberty » ! J’en suis fan et je crois ne pas être la seule !

La chambre de ma fille en est remplie, j’en use et en abuse, bref j’adore !

D’ailleurs, je vais de ce pas faire chauffer ma machine à coudre, alors à la semaine prochaine pour découvrir un nouveau thème.

Vous pouvez retrouver les thèmes ici.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Gâteau magique au chocolat super facile !

gâteau magique chocolat

Le gâteau magique est une pâtisserie préparée à partir d’une seule préparation de pâte et qui, après cuisson, donne trois textures différentes. C’est une recette très simple et qui fait son petit effet !

Ingrédients :

4 oeufs

120 g de sucre

90 g de beurre

1 pincée de sel

70 g de farine

40 g de cacao

500 ml de lait

  1. Séparez les blancs des jaunes
  2. Dans un autre récipient, battez les jaunes d’oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange devienne blanchâtre et crémeux.
  3. Ajoutez le beurre fondu, et continuez à battre jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux et uniforme.
  4. Rajoutez ensuite la farine et le cacao et mélangez bien.
  5. Ajoutez le lait  petit à petit
  6. Le mélange que vous obtenez est liquide et c’est normal.
  7. Dans un autre récipient, battez les blancs d’oeufs et la pincée de sel jusqu’à obtenir quelque chose de ferme.
  8. Ajoutez les blancs d’oeufs à la pâte, en remuant délicatement et sans mélanger complètement. Le mélange doit être très aéré.
  9. Préparer un moule beurré ou mettez y du papier cuisson.
  10. Versez la pâte dans le moule et cuire dans au four préchauffé à 160 degré pendant 60 minutes
  11. A la fin de la cuisson, laissez votre gâteau refroidir avant de servir !
  12. Vous devez obtenir trois couches bien distinctes !

Voilà c’est fini, bonne dégustation !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Qu’est-ce que tu lis, maman ?

Bonjour les gens !

Pour cette nouvelle année, un peu de nouveautés ici, chez les lutins et si vous le voulez bien ! (ouai, j’aime faire des rimes en « in ») !

En avant toute, pour une nouvelle rubrique, intitulée : « Qu’est-ce que tu lis, maman ? »

J’ai décidé de vous parler de mes bouquins, ceux posés sur le coin du canapé, mais aussi à cotés de mon lit, sur l’étagère, sur mon coussin et parfois même dans les toilettes !

Mon homme ne comprend pas mon engouement pour la lecture (et ma fille non plus d’ailleurs).

Bref, moi j’aime ça …et je ne compte pas…

Pour ma toute première, j’ai décidé de vous parler de

Ma vie, mon ex et autres calamités, de Marie Vareille

ma vie mon ex et autres calamités

L’histoire :

Juliette a un amoureux, un job, un appartement et trente-et-une paires de chaussures. Mais toutes les bonnes choses ont une fin : du jour au lendemain elle se retrouve célibataire, chômeuse et sans logement !

Elle déprime pendant des jours devant Gossip Girl en engloutissant des kilos de Chococookies. Jusqu’à ce qu’une série de quiproquos rocambolesques la contraigne à affronter sa plus grande terreur, l’avion, et à s’envoler pour les Maldives à la poursuite de son ex et de sa mystérieuse nouvelle copine.

Évidemment, là non plus, les choses ne tournent pas comme elle l’avait imaginé. Elle rencontre notamment un jeune homme, certes très beau, mais aussi très désagréable…

Nous sommes le 21 janvier, il fait froid, le train-train quotidien vient de reprendre sont cours, (oui, j’ai repris le boulot après plus de 10 mois…et non, ne remuons pas le couteau dans la plaie…), j’ai besoin de quelque chose pour m’évader, là, tout de suite, très vite !

Je regarde mon étagère, j’ aperçois, un bout de couverture de livre, bleu ciel, oui c’est lui, celui que j’ai demandé pour noël, le livre de Marie Vareille  —-> « Ma vie, mon ex et autres calamités ».

Je le regarde, je m’ approche et je l’embarque sous mon bras.

J’attrape au passage la couverture en bouclettes grises, qui traîne sur le canapé, je chope un coussin et hop c’est parti !

Dès les premières pages, « Juliette », l’héroïne, me semble familière, comme si je la connaissais. Une fille qu’on aimerait avoir comme copine. Une fille qui me ressemble un peu. Tout de suite, je m’attache à elle, j’ai envie d’en savoir plus. Que va t-il lui arriver ?

Je suis seule, les enfants sont à la crèche, alors j’ai le temps et je me laisse aller à la lecture. A vrai dire, j’en oublierai presque mon repas,  le linge qui m’attend, le chien qui meurt d’envie de sortir se délester, tellement je suis absorbée par l’histoire.

Juliette me fait rire, Juliette me transporte dans son monde, me fait faire un tour aux Maldives. Je m’y vois déjà, doigts de pieds en éventails, cocktail à la main, le soleil qui m’éblouit, le vent chaud sur ma peau, le bruit des vagues… Hey !!! Réveil toi, tu es en Alsace, et il fait – 2 !!! Dommage …

Juliette, c’est une jeune femme dynamique, qui rêve d’amour avec un grand A, et qui est persuadée de faire le bon choix, et pourtant… La vie va lui réserver des surprises. Le plus important sera de les accueillir. Qui ne sait jamais retrouvé dans cette situation ? Devoir faire des choix ?

Les pages défilent, et à aucun moment, je ne m’ennuie. Tout est tellement bien rythmé, comme une chanson pop des années 80 que l’on fredonne à tue-tête !

Au final, j’ai quasiment lu le livre d’une traite ! Je me suis laissée emporter. Mais j’en redemande, ce livre est trop court, c’est bien là, ma seule critique ! J’en voulais encore ! Bon Marie, à quand ton deuxième bouquin ? Il me tarde de te lire encore et encore !

Vous l’aurez compris, filez acheter ce livre, à pas de course ! Et si jamais votre amoureux n’a pas d’idée pour la saint-valentin, désormais il en a une !

A très vite pour de nouvelles aventures « bouquinesques » !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Projet 52 #5

Cinquième semaine du projet 52 (proposé par Milie du blog C’est quoi ce bruit).

Cette semaine le thème est FROID !

Pas besoin de chercher bien loin. Avec le temps qu’il fait en ce moment, ce thème tombe à pic !

Ici, la neige ne cesse de tomber. Le chien avance doucement, il a de la neige jusqu’au flanc. Les enfants on revêtus leurs combinaisons, nous avons sortie, la luge et les bottes de neige. La voiture est bien contente d’être équipée, de très confortables pneus neiges, pour arpenter les routes enneigées.

L’hiver est loin d’être ma saison préférée. Mais, il faut avouer, que tout de même, les paysages tout blanc c’est beau et envoûtant.IMGP0175

En attendant, couvrez-vous, et prenez soin de vous. A la semaine prochaine pour découvrir un nouveau thème.

Vous pouvez retrouver les thèmes ici.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Projet 52#4

 

Projet 52 #4

Quatrième semaine du projet 52 (proposé par Milie du blog C’est quoi ce bruit).

Cette semaine le thème est rouge !

Cette photo est un peu particulière, c’est le fond de ma pensée écrit en ROUGE !

En ce moment, le temps me manque ! Plus le temps pour les miens, plus le temps pour moi !

Ma reprise du travail va nécessiter pas mal d’organisation, de chamboulements, pour réussir à satisfaire tout le monde, et pour trouver du temps pour chacun !

plus le temps !

En espérant que les prochaines semaines seront … différentes, je vous souhaite pour celle-ci, de trouver le temps pour vous et les vôtres !

Pleins de pensées positives à tous !

Pour ceux qui ne se rappelle pas du principe : chaque semaine, je posterai sur mon blog ainsi que sur Pinterest, une photo selon le thème demandé.

Vous pouvez retrouver les thèmes ici :

A bientôt !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Projet 52#3 (légèrement en retard)

Projet 52 #3

Troisième semaine =  troisième post du projet 52 (proposé par Milie du blog C’est quoi ce bruit).

J’avoue que nous sommes semaine 4, et que je suis légèrement en retard ! Non sans déconner ? Ouai, bon reprise du boulot oblige mon esprit était loin, loin, loin !

Pour ceux qui ne se rappelle pas du principe : chaque semaine, je posterai sur mon blog ainsi que sur Pinterest, une photo selon le thème demandé.

Vous pouvez retrouver les thèmes ici :

Cette semaine le thème est : GEEK

Voici donc ma photo :

geek

Petite définition du mot « geek » (selon le Larousse)

Fan d’informatique, de science-fiction, de jeux vidéo, etc., toujours à l’affût
des nouveautés et des améliorations à apporter aux technologies numériques.

Est-ce que je suis une « geekette » ? (non je te vois toi, derrière ton écran, pas une kekette, une geekette !!!)

Et bien juste un peu… Si, si, juste un peu…

Bonne semaine à tous ! Et rendez vous très vite, pour le prochain défi ! Dans les temps, promis !

Rendez-vous sur Hellocoton !

La drague du blogueur !

la drague du blogueur

La drague : étape quasi obligatoire, lors d’une première rencontre ! Ensemble de procédés, plus ou moins aboutis, et plus ou moins catholiques et décents !

Pratique courante qui s’avère innée chez certains et totalement inexistant pour d’autres.

Technique permettant de se jeter à l’eau, puis de sortir la tête ou de se noyer.

La drague est une activité à but non lucratif ( quoi que), permettant d’aboutir à un but ultime : PECHO !

La drague est un processus tout à fait normal, qui existe depuis la nuit des temps, et qui évolue, tout comme notre société. Il faut donc s’adapter, changer nos mœurs et nos habitudes.

Depuis l’apparition des réseaux sociaux et autres sites de rencontres tel que : attrape moi si tu peux.com ou viens chez moi, je te cuisine des pennes à la sicilienne.fr, les techniques de drague ont évoluées.

Et puis, il y a une catégorie de personne qui présente une technique tout à fait personnelle de drague. Il s’agit du blogueur (ou de la blogueuse). Caché derrière son écran, armé de sa souris et de son clavier, le blogueur est un être humain à part entière. Celui ci  a des besoins légitimes, et il drague donc comme tout le monde, mais à sa manière.

Je vous laisse donc découvrir, les différentes approches de drague, de manière classique et selon le blogueur. Je reste à votre disposition pour tous renseignements complémentaires. Le livre  » je drague à la manière d’un blogueur » n’est pas encore disponible à la vente, mais j’accepte les réservations, moyennant quelques mitrailles, écus, deniers, radis !

*Approche numéro 1 – version classique :

– Et sinon, jolie Demoiselle, vous habitez encore chez vos parents ?

– Heu, en fait, je suis justement en train de chercher un petit nid douillet … je ne devrais pas tarder à trouver !

ou alors :

– Non, mais tu veux rire ou quoi ? C’est comme ça que tu veux m’emballer ? Ringard ! Va….

Voici maintenant la version blogueur :

– Et sinon, tu es hébergé chez WordPress ou tu possèdes un blog indépendant ? Parce que si c’est le cas, tu m’ intéresse !

Oui, le dragueur lourdingue existe aussi chez les blogueurs !

*Approche numéro 2 – version classique :

– Dis moi jolie caille, tu as quelqu’un dans ta vie ?

– Bin, non, justement, je viens de me faire larguer… tu tombes bien, toi !

ou alors :

– Ouai, j’ai quelqu’un dans ma vie, il s’appelle Médor, c’est un berger Russe des Pyrénées, et il a pas bouffé depuis 3 jours ! Tu veux le rencontrer ?

La version blogueur :

– Et sinon tu tiens ton blog toute seule ou c’est un blog à plusieurs mains ?

Décidement, le nombre de mains, en émoustille plus d’un !

*Approche numéro 3 – version classique :

– De toutes les filles de la planète, c’est toi qui as fait chavirer mon cœur tel le Black pearl dans les eaux sombres et glacés ! Ma beauté, veux-tu m’épouser ?

– Oh mon Dieuuuuu ! Mais tu es sûre ! Tu penses que je suis la femme de ta vie ? Alors,  Ouiiiii ! Ahhhhhh ! On va se marier !!!!

ou alors :

– Attends, c’est à moi que tu parles ? On se connaît depuis 21 minutes et tu veux m’épouser ? Faut vraiment que tu arrêtes de regarder la télé ! « Spèce » de boulet !

La version blogueur :

– Hey, salut la blogo ! Dis ça te dirais qu’on écrive un article ensemble, ou même si tu veux on peut créer un blog, rien qu’ à nous deux ? Imagine nous pourrions fusionner en mode 2.0, être en communion.fr,  s’unir en mode https !

Attention, la blogo, c’est comme dans la vrai vie, ne mélangeons pas tout !  Mon blog c’est mon blog !

Vous l’aurez compris, la drague chez les blogueurs peut nécessiter un décodeur, n’empêche, je me suis bien marrée en écrivant cet article !

Si vous aussi, vous avez des anecdotes, je suis preneuse, même croustillantes ! Allé envoyez, envoyez !

Cet article est bien entendu à prendre à la légère ! Pour tous ceux qui draguent de cette manière pour de vrai, vous êtes priés de revoir vos classiques ! Et si vous avez besoin de conseils, vous pouvez toujours me contacter 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

Projet 52 #2

Projet 52 #2

En route pour le deuxième post du projet 52 (proposé par Milie du blog C’est quoi ce bruit).

Chaque semaine, je posterai sur mon blog ainsi que sur Pinterest, une photo selon le thème demandé.

Vous pouvez retrouver les thèmes ici :

Cette semaine le thème est : BOIS

J’aurais pu choisir une photo du biberon que ma fille refuse de prendre, à 10 jours de ma reprise du boulot :-/ , mais finalement, j’ai préféré cette photo d’une balade dans les bois avec mes monstres !

Une après-midi ensoleillée, qui nous fait oublier « un peu », la tristesse de ces derniers jours.

20150106_152840

 A la semaine prochaine, pour une nouvelle photo, un nouveau thème !

Rendez-vous sur Hellocoton !

2015 : L’année de la reprise !

20150104_212002~2

Et oui, il y a un moment donné ou il faut se rendre à l’évidence, tout à une fin, surtout les bons moments  !

Pour moi, la fin de mon congé parental, mes derniers jours à 100 % avec mes monstres.

Oui, vous l’aurez compris, il va falloir retourner bosser, taffer, boulonner, voir œuvrer pour l’humanité… ! Bon je sais, je suis un peu dans l’exagération mais quand même, 10 mois 1/2 sans aller travailler, c’est comme décider de partir en vacances aux Maldives plutôt qu’en Picardie ! Attention, je n’ai rien contre la Picardie, au contraire ! Les Picards, je vous aime ! (Clin d’œil à ma copines Picarde)

Bref, il me reste deux semaines, sans réveil, sans Tupperware à préparer, sans penser à aller me coucher, ou à organiser ma journée avec les loulous.

Deux semaines sans compte à rendre, deux semaines sans se les peler le matin, ou rentrer tard le soir.

Ces deux dernières semaines, je vais profiter à fond de mes monstres, je vais apprécier le moment du coucher. Apprécier leurs sourires encore tout endormis le matin, la bave collée au coin des lèvres (ouai je suis très poétique comme nana). En profiter pour les regarder grandir, jouer, gribouiller sur les murs et se laver les cheveux avec l’eau du chien. Regarder mon grand étaler la totalité du gel douche sur le carrelage de la salle de bain. Me protéger du petit pot de carotte éternué par ma petite dernière. Rire en regardant ma grande ado rêver, et planer à 100000, car elle est amoureuse.

Etre auprès d’eux à temps complet, va me manquer mais je sais que cette reprise, nous fera le plus grand bien. Je n’ai pas peur, je suis juste nostalgique. Ces quelques mois sont passés trop vite.

Le point positif :  je vais pouvoir retrouver mes collègues, et discuter entre adultes d’autres choses que de cacas ou de nuits blanches. Quoi que pour les nuits blanches ce n’est pas gagné….Découvrir tous les derniers ragots, rumeurs et potins du boulot. Etre une maman mais pas que …

Bon, je vous laisse, je m’en vais donner la dernière tétée et profiter…Je reviendrai dans quelques temps vous raconter mes premiers jours !

Rendez-vous sur Hellocoton !